dsi et transformation digitale des entreprises

Le DSI : Prochain héro des entreprises ?

La transformation digitale génère de nouveaux besoins et implique de repenser les métiers, les professionnels doivent adopter une nouvelle posture, tirer profit de la data, exploiter les nouveaux outils et technologies, convaincre les équipes, imaginer de nouveaux business models, et c’est dans ce cadre-là que les DSI vont devoir faire face à une évolution majeure : de nouvelles missions vont leur incomber, requérant de nouvelles attributions et qualifications essentielles.

Le DSI et la transformation numérique des entreprises Le DSI : Un maillon fort de la transformation numérique des entreprises

Tous les métiers changent à l’ère du numérique, particulièrement les fonctions qui concernent les Systèmes d’Information. La digitalisation a bouleversé le rôle du DSI, ce dernier a vu sa position évoluer dans un contexte de changement et de transformation puisqu’il a commencé à travailler également de plus en plus avec la direction générale de l’entreprise ainsi que les différents métiers/Départements de l’entreprise.

Conscient des enjeux des nouvelles technologies et de leurs opportunités, le DSI tente de trouver les solutions adéquates afin d’optimiser la gestion des flux et process internes.

un nouveau meneur de jeu Le DSI : Ce nouveau meneur de jeu

Un DSI aujourd’hui se doit d’occuper le rôle de capitan en accompagnant les collaborateurs dans le processus d’innovation et de changement. Ce dernier doit développer la culture numérique de l’entreprise, avoir un rôle d’accélérateur et mettre en place de nouvelles procédures (Processus) dans des laps de temps très courts.

Les entreprises sont donc à la recherche de DSI capables de mobiliser tous les collaborateurs autour de la transformation numérique afin d’intégrer les nouveaux outils et gadgets dans leurs quotidiens (logiciels mutlicloud, IA, data, cloud computing…).

l’expert de l’intégration de nouvelles technologies Le DSI : L’expert de l’intégration de nouvelles technologies

De plus, le DSI d’aujourd’hui se voit intégrateur et accompagnateur des différents services à construire une feuille de route numérique commune. Ce dernier se trouve dans l’obligation d’élaborer une stratégie unifiée accentuant sur l’importance du numérique et des nouvelles technologies telles que l’utilisation stratégique de quelques outils comme le Cloud, IoT, Big Data, mobilité ainsi que l’automatisation des processus en libre-service.

Les nouveaux enjeux des Systèmes d’Information connaissent de profonds bouleversements avec de nouveaux éléments critiques venant compliquer le rôle du DSI.

En effet, ce dernier doit répondre aux besoins futurs de l’entreprise ainsi qu’à son environnement externe. Alors que les services informatiques couvrent une composition plus stratégique et se rapprochent sans cesse de la chaîne de valeur des organisations, le DSI doit donc être perçu comme source de valeur ajoutée, bénéfique à l’entreprise, plutôt qu’une source de coût.

Ce dernier sera perçu comme un chef d’orchestre accompagnant les dirigeants et décideurs vers le chemin de la transformation numérique tout en améliorant les processus de la compétitivité et des profits. Si bon nombre des mesures nécessaires peuvent être techniques par nature, le DSI va néanmoins devoir exposer leurs pertinences en termes de business. Un pari qui répond aux nombreux modèles et métiers reproduits par la transformation numérique.