l’usine du futur ou l’usine 4.0

L’Usine du Futur, c’est quoi ?

Usine du futur, industrie 4.0  ou usine connectée, cette mutation du concept propose une révolution du process industriel, basée sur les nouvelles technologies et l’innovation.

L’Usine du Futur fait référence à la 4ème révolution industrielle après la mécanisation qui est apparu au XVIIIe siècle et qui est caractérisée par la production mécanique avec l’utilisation du charbon, le développement de la machine à vapeur, l’industrialisation à la fin du XVIIIe siècle qui permet la production de masse avec l’arrivée de l’électricité et l’automatisation qui permet la production automatisée, avec automates et robots.

L’usine du futur est un concept qui a pour but de produire des usines plus intelligentes en ayant recours à l’internet des objets ainsi qu’aux systèmes cyber-physiques.

le développement de l’usine du futur

Quelle relation entre la performance industrielle et l’usine du futur ?

Face à la montée en puissance des économies mondiales, la performance industrielle compte plus que jamais. L’industrie 4.0 vient renforcer la production des pays en général et des entreprises en particulier tout en se basant sur plusieurs objectifs comme l’amélioration de la productivité, gain du temps, la réduction des coûts, l’épargne des ressources et l’accélération des processus industriels.

L’usine du futur se base sur 5 principaux enjeux : économiques, technologiques, organisationnels, environnementaux et sociétaux.

Les entreprises sont dans l’obligation d’innover, s’adapter et mettre en œuvre les outils et moyens nécessaires pour suivre cette évolution tout en offrant un meilleur service au client final.

Comment repenser les processus de production ?

Les industries doivent repenser leurs offres et présenter de nouveaux services de qualité à leurs clients, elles doivent faire preuve d’agilité et de flexibilité pour rester compétitives. Pour cela, il est nécessaire de réétudier les mécanismes et processus de production. Ces derniers doivent intégrer des fonctionnalités facilement paramétrables.

Passer à l’usine du futur implique l’intégration de nouvelles technologies comme l’IoT (Internet des objets), le Big Data, l’interopérabilité entre toutes les machines, les logiciels de pilotage de l’activité, les robots collaboratifs, la fabrication additive mais nécessite également la prise en compte d’autres aspects parmi lesquels (organisation, stratégie industrielle, révision de l’offre solutions, place de l’humain dans l’usine, capacités d’investissement..). Le but de tous ces outils et aspects est d’acquérir des informations de production en temps réel et de réaliser des autodiagnostics afin d’autoriser l’adaptation des procédés et des pratiques de production pour renforcer et assurer la performance des processus de fabrication.

Ces technologies permettent aux organisations industrielles de proposer des produits et services compétitifs plus fiables et répondant aux besoins et attentes des clients.

En résumé !

L’usine du futur ou l’usine 4.0 c’est :

Une plus grande traçabilité de la production, permettant de soutenir l’ensemble de la chaîne de production et contribuant ainsi à faciliter les opérations d’amélioration de la qualité et/ou de simplifier les rappels produits.

Une plus grande efficacité énergétique, grâce aux capteurs et à une gestion intelligente des cycles d’allumage des machines.

Une amélioration de la production via une adaptation à la demande en temps réel.

Des machines « au courant » de leurs propres besoins de maintenance, capables d’envoyer des signaux aux spécialistes pour réclamer une réparation, laquelle pourrait même être effectuée à distance.

Une installation des plateformes collaboratives.