header-BUSINESS BREAK FAST - CONAKRY

CAP SUR LA TRANSFORMATION NUMERIQUE DES ENTREPRISES GUINEENNES

Le 2 février dernier s’est tenu à Conakry le Business Breakfast « Cap sur la transformation numérique des entreprises ». Co-organisé par Visiativ et son partenaire local le Cabinet Addvalis, cet événement a réuni près d’une trentaine de décideurs guinéens pour une matinée d’échanges autour des nouvelles technologies et des outils qui permettront aux Entreprise DU FUTUR de perdurer dans un contexte aujourd’hui incertain.

 

PANORAMA DE LA GUINÉE

Panorama-guinée-03Comme la plupart des pays de la région le tissu économique guinéen est essentiellement constitué de TPE et de PME. Toutefois de nombreuses multinationales sont implantées dans le pays notamment dans le secteur bancaire ou Telecom. Si le secteur informel reste prédominant, la simplification de la procédure de création d’entreprise via l’APIP (Agence de Promotion des Investissement Privés) tend à voir diminuer le phénomène. Ceci faisant partie d’une série de réformes permettant à la Guinée de grimper les échelons du Doing Business d’année en année.
C’est le secteur minier qui tire largement le PIB du pays vers le haut (70% du PIB). En effet, le pays détient la moitié des réserves mondiales de bauxite et c’est un gros producteur d’or et de diamant. Les secteurs du BTP, du Commerce et du BTP représentent plus de 90% des créations d’entreprises en 2013 (Source : APIP Guinée).
Ainsi, c’est un public issu de secteurs diversifiés qui était réuni au Palm Camayenne : Secteur Public, Secteur bancaire, Télécom, Agroalimentaire de la multinationale à la PME, c’est un parterre de dirigeants et décideurs d’horizons divers qui ont pris part à l’événement.

ESSOR DES NOUVELLES TECHNOLOGIES ET NOUVEAUX MODÈLES

L’événement a été l’occasion d’aborder les tendances de la transformation digitale que sont le cloud, les objets connectés, le Big Data, ou encore les réseaux sociaux et la mobilité … Toutes ces tendances ont fait émerger de nouveaux modes de fonctionnements, de réflexions qui font que « le client a désormais pris le pouvoir » souligne Thierno DIALLO, directeur Addvalis.
Ainsi, pour s’adapter à ce nouveau paradigme, de nouveaux modèles d’entreprises ont émergés ces dernières années. Facebook, Uber, Air BnB, Alibaba et autres consorts ont un point commun : la plateforme est au cœur de leur modèle. « Demain, l’entreprise sera une plateforme ou ne sera plus » déclare Mourad EL MAHJOUBI Directeur de la filiale africaine de Visiativ.
Concrètement, comment cela peut-il se traduire pour l’entreprise Guinéenne ? Quelles solutions pour amorcer cette transformation qui doit être progressive et adaptée au contexte de l’entreprise ? Au travers de la plateforme Moovapps, les différentes phases qui mènent l’entreprise à placer la plateforme au cœur de leur transformation ont été présentées : dématérialisation et gestion électronique des documents, dématérialisation des processus métiers, plateforme collaborative orientée collaborateurs (intranet) puis ouverte à l’écosystème (extranet) … une chaîne vertueuse pour inventer l’entreprise de demain.

Photos-evenement-transformation-numerique-des-entreprises-guineennes

TRANSFORMATION NUMERIQUE : LA PREUVE PAR L’EXEMPLE – CAS CLIENTS

Des témoignages clients ont permis de donner des exemples concrets à l’auditoire.

photo-temoignage-Lorenzo-BERTHOAu travers du cas de la SGBG (Société Générale des Banques de Guinée), Lorenzo BERTHO, Directeur Commercial nous a expliqué comment la société en gagné en proximité client, fiabilité et traçabilité grâce à la plateforme qui relie une vingtaine d’agences à travers tout le pays. Dans un secteur où la confidentialité et la sécurité des données est essentielle, le décideur a décrit comment la plateforme mise en place permet aujourd’hui à la Banque d’être beaucoup plus réactif, notamment sur des sujets délicats comme celui des impayés. « Grâce à Moovapps nous avons connu des gains de productivité incontestables » confie-t-il.

photo-temoignage-Alexandre-CAMARAAlexandre CAMARA, Directeur Général de la société Globetrans qui opère dans la logistique partage son expérience. Sa société est la première en Guinée à avoir dématérialisé l’ensemble de ses documents de transit. S’il souligne le décalage avec les procédures qui nécessite aujourd’hui toujours l’utilisation du document physique, il ne manque pas de faire part à l’assemblée de l’intérêt de la dématérialisation notamment dans la lutte contre la falsification des documents.
Monsieur CAMARA souligne également le rôle du dirigeant dans la digitalisation de l’entreprise et expose sans détour les problématiques liées à la résistance au changement en interne. « Le premier adversaire du changement, c’est nous-même » argue-t-il énergiquement. En effet, peu importe les outils, la transformation numérique passe non seulement par la volonté de la direction mais également par la politique du changement qui doit être opérée dans l’organisation.