La naissance d’une culture digitale

Comment développer une culture digitale ?

Le digital a envahi notre quotidien. Les nouvelles technologies ont introduit une transformation profonde dans le management et les processus organisationnels des entreprises. Le développement d’une culture digitale est nécessaire au succès de ces derniers.

On ne devient pas un “digital native” en une fraction de seconde mais on peut offrir aux collaborateurs les clés pour mieux appréhender cette nouvelle révolution culturelle et organisationnelle, participer et promouvoir la transformation de son organisation ou même de son métier. Approuver et acquérir cette culture, c’est tout simplement le meilleur moyen de lutter contre la rétention au changement.

Parallèlement, les directions métiers se heurtent à la fois à la diversité des impacts du digital sur l’entreprise, et à la nécessité de prévoir un plan de changement de la culture de l’entreprise pour s’adapter à ce nouvel environnement et répondre ainsi à ses principaux enjeux organisationnels, culturels et humains :

Les appuis de la transformation digitale Les enjeux de la transformation digitale

L’enjeu organisationnel

L’enjeu organisationnel dépend de l’identification des talents en interne pour porter le changement et la formation des futurs collaborateurs.

L’enjeu culturel

Dans cette ère purement digitale, nous parlons aujourd’hui de créativité, d’innovation, d’agilité ou les problématique des entreprises n’est plus la capacité à maîtriser la technologie, mais résident dans la possibilité d’induire le changement culturel qui leurs permettront de l’exploiter différemment.

L’enjeu humain

Grâce au digital, les entreprises vont devoir faire face à l’aspect humain et culturel puisqu’une véritable transformation provient de l’intérieur avant d’impacter l’extérieur pour laisser apparaître une vraie évolution culturelle.

 

identifier les moteurs de changement Installer les moteurs du changement

Désormais, les nouvelles technologies ont changé nos habitudes et modes de vies, mais arrêtons d’approfondir cet aspect, tout le monde sait très bien qu’il est plus difficile de changer les statuts, horaires de travail, droit du travail, référentiels de compétences, systèmes d’évaluation ou de formation, etc.

Chaque entreprise doit donc permettre à cette nouvelle culture digitale de s’installer. Une culture qui n’échappe pas à la complexité des différents modes d’organisation. Mais en parallèle, on pourrait bien évidemment s’interroger sur les outils et moyens les plus porteurs du changement notamment :

La mise à disposition de nouveaux outils enthousiasmants, comme les nouvelles solutions & Apps;

les nouveaux portails ;

les réseaux sociaux internes ou externes. Etc..

En effet, ces nouvelles solutions ont changé et changeront les modèles d’organisation tout en créant de vraies révisions collaboratives, de référentiels.

Par ailleurs, développer une culture digitale au sein d’une organisation passe donc par la définition d’une vraie vision, une vision qui intègre des moyens à long terme et qui permet une acculturation au digital dans toutes les stratégies et plans d’actions de l’entreprise.

Pour conclure, les entreprises d’aujourd’hui ne peuvent plus se payer le luxe de ne pas être authentiques puisque le numérique a touché tous les champs de l’entreprise. La révolution du numérique, d’abord technologique et sociale, est l’occasion pour l’entreprise de se changer en profondeur, mais elle ne doit pas notifier que l’entreprise va commencer à perdre son âme.