CTS-CTIC

Le Mali à la tête du CTS-CTIC

Les ministres africains des TICs se sont réunis en ce mois de Septembre à EDDIS-ADEBA en Ethiopie afin d’élire le nouveau bureau du comité technique spécialisé de la communication et des technologies de l’information (CTS-CTIC). L’objectif à travers cette union est de sortir avec des résolutions et des décisions importantes pour l’évolution des TIC en Afrique.

Le Ministre Zambien passe le flambeau à Choguel Kokalla Maiga, ministre de l’économie numérique, de l’information et de la communication, porte-parole du gouvernement du Mali qui sera à la tête du comité pendant deux ans consécutifs.

Sa tâche n’est pas de tout repos, il va devoir conduire ce comité afin de gagner le défi du numérique et de la communication au service des citoyens africains.
En effet, plusieurs projets sont prioritaires. Il s’agit de la relance du projet satellitaire RASCOM, l’adhésion et le financement du réseau numérique de radiodiffusion MENOS de l’Union de radiodiffusion Africaine (UAR) et la création de la radio et télévision panafricaine vers des résultats positifs.

Le nouveau bureau a du pain sur la planche. Il est composé de la sorte :

Mali
Président : Mali (région Afrique de l’Ouest)
 
Tanzanie
1er vice-président: Tanzanie (région Afrique de l’Est)
 
Gabon
2è vice-président : Gabon (région Afrique centrale)
 
Algérie
3è vice-président: Algérie (région Afrique du Nord)
 
Afrique du Sud
Rapporteur : Afrique du Sud (Région Afrique australe)
 

La réunion a pris fin sur un ensemble de résolutions et une vision commune conduite par le Mali.