header-MAROC-NUMERIQUE-2017

MAROC DIGITAL 2020

Faire du Maroc l’un des trois pays les plus performants de la zone Moyen-Orient/Afrique en matière d’infrastructures et d’environnement d’affaires IT, doubler le nombre de professionnels du numérique formés chaque année au Maroc pour atteindre 30.000 par an à horizon 2020, tels sont les objectifs du plan Maroc Digital 2020.

icone-plan-Maroc-Digital-2020 Le plan Maroc Digital 2020

Après Maroc Numeric 2013, Le Maroc s’est doté d’un nouveau plan de développement numérique à l’horizon 2020. Parmi les sujets au cœur du programme : digitalisation de l’administration et des PME, création d’une agence dédiée ou encore généralisation du wifi outdoor.

Le gouvernement marocain s’est investi dans un plan stratégique de quatre ans qui vise le développement des TIC dans le pays. Le Plan « Maroc Digital 2020 » qui permettra d’inscrire le pays dans l’économie digitale, a été présenté par le ministre marocain de l’Industrie, du Commerce, de l’investissement et de l’Economie numérique, Moulay Hafid El Alamy à sa majesté le Roi Mohammed VI, le 27 juin 2016 .Il s’agit d’un document qui précise les réalisations du pays en matière de TIC et qui définit les ambitions et les priorités du pays dans le secteur.

Dans la même veine, la Fédération Marocaine des Technologies de l’Information, des Télécommunications et de l’Offshoring (APEBI) a salué la venue de cette nouvelle stratégie qui « vise à ancrer le pays dans l’économie digitale et participera activement à la réduction du ‘’Digital Divide’’ (Fracture numérique) grâce notamment à la réalisation de 50 % des démarches administratives par Internet et connecter 20 % des PME marocaines », explique l’ancien président de l’Apebi Mohammed Chakib Rifi qui a été remplacé par la nouvelle présidente Saloua Karkri Belkeziz.

Notons qu’au Maroc, malgré les efforts fournis par le gouvernement en vue de réduire la fracture numérique dans le pays, l’Apebi estime que des disparités d’accès aux technologies informatiques demeurent dans certains secteurs cruciaux pour le pays et empêchent le Maroc de tirer pleinement profit des TIC.

A ce jour, l’APEBI dans sa sortie médiatique du 20 février 2017, le secteur n’arrive pas à retrouver son équilibre parce que la culture du digital n’est toujours pas bien incorporée dans l’économie. Pour rattraper le retard, les parties prenantes ont mis en place une feuille de route transversale en vue de rehausser la qualité des services digitaux aussi bien au niveau de l’administration publique que du secteur privé. Pour Saloua Karkri Belkeziz, le digital est un véritable levier de croissance, mais il y a un retard déplorable. Elle a d’ailleurs lancé un appel au nouveau gouvernement, qu’elle exhorte à faire de la stratégie digitale un des points centraux de son programme d’action.

icone-principaux-objectifs-de-la-stratégie-digitale-2020 Les principaux objectifs de la stratégie  digitale 2020

Les grandes lignes du programme ne diffèrent pas de l’ex-plan Maroc Numeric dont le bilan était mitigé. Cette stratégie vise, d’ici les quatre prochaines années, à dématérialiser 50% des démarches administratives, à connecter 20% des PME marocaines et à réduire de moitié de la fracture numérique. Ce projet de transformation de l’administration vers le digital constitue l’épine dorsale de ce plan de l’Etat. Malgré quelques percées, la plupart des services publics sont encore loin du compte.

les-4-principaux-objectifs-de-la-stratégie digitale-2020

icone-Architecture-globale-de-la-stratégie-Maroc-digital-2020 Architecture globale de la stratégie Maroc digital 2020

La stratégie Maroc digital 2020 s’articule autour de trois piliers:

les-trois-pilier-de-la-stratégie-digitale-2020