Le Maroc au sommet du classement des pays Africains en digital

Le Maroc au sommet du classement des pays Africains en matière de numérique

Selon Moulay Hafid Elalamy, le ministre de l’Industrie, de l’Investissement, du Commerce et de l’Économie Numérique, le Maroc figure parmi les dix premiers dans le classement des pays Africains en termes de développement numérique.

Présentation à Paris du classement des pays AfricainsMoulay Hafid Elalamy présente le classement des pays Africains en matière de numérique

Moulay Hafid Elalamy était à Paris le mois dernier pour parler du développement de l’économie numérique au Maroc lors d’une présentation intitulée : « Le Maroc : une passerelle vers l’innovation en Afrique numérique ». L’événement était organisé sous l’égide du Viva Technology, un salon annuel qui attire des milliers de participants du monde entier. Outre le Maroc, l’édition de cette année a célébré les startups Africaines, avec d’autres participants figurant dans le même classement des pays Africains, notamment le Rwanda, l’Afrique du Sud, la Tunisie et le Nigeria.

La vision Marocaine au cœur du classement des pays AfricainsStratégie et leadership, facteurs clés dans ce classement des pays Africains

Le Maroc a une véritable stratégie numérique, selon Moulay Hafid Elalamy, qui a souligné les dimensions Africaines de cette stratégie lors d’une table ronde. Expliquant le rôle du Maroc en tant que passerelle vers l’innovation pour l’Afrique numérique, le ministre a cité les facteurs clés dans ce classement des pays Africains, la position géographique stratégique du pays à la croisée de deux continents, les accords de libre-échange signés par près de 60 pays et les infrastructures exceptionnelles du Royaume. Il a également souligné le leadership de SM le Roi Mohammed VI dans le continent Africain. En outre, Moulay Hafid Elalamy  a insisté sur la nécessité de collaborer avec Viva Technology, qu’il a salué comme étant une plateforme importante pour l’accueil de rencontres et d’échanges entre startups.

Le classement des pays Africains en numérique présenté à Paris Une présence remarquable qui justifie ce classement des pays Africains

Justifiant ce classement des pays Africains, la présidente de la Fédération des technologies de l’information (APEBI) était également présente pour parler de l’écosystème des startups au Maroc, le décrivant comme étant un environnement favorable à l’encouragement de l’innovation nationale et panafricaine.

Le Groupe OCP a, quant à lui,  évoqué le rôle de la numérisation industrielle croissante dans ce classement des pays Africains, alors que le Directeur General de la Caisse centrale de garantie a rejoint la table ronde pour décrire les mécanismes qui financent les startups.

En marge de ce classement des pays Africains, cet événement visait à rencontrer les investisseurs et les grands entrepreneurs mondiaux avec ceux du Maroc, tout en positionnant celui-ci sur l’échiquier international de l’innovation entrepreneuriale et technologique.